• 30 mars 2021
La pandémie COVID-19 a perturbé gravement la scolarisation des enfants de Maepo. En effet, l’effondrement du tourisme en Thaïlande a provoqué la vacance des ateliers de tissage dont vivaient les mères des  enfants scolarisés dont ceux de Maepo.
Afin de pallier à la déscolarisation des enfants, le Père Alain Bourdery a sollicité la Fondation Héloïse Charruau sous égide de la Fondation Caritas France qui finança le Centre pensionnat de Maepo ayant permis aux enfants des villages isolés des montagnes habitées par les Karens d’être enfin scolarisés.
Ce qui fut fait sans délai…